Aperçu

Nubo est une solution auto-hébergée de partage de fichier. Elle est disponible sous macOS, Linux et Windows (en version 64 bits uniquement).

Elle se compose de deux applications :

  • La partie nuage : il s’agit d’une petite application PHP qui doit être installée sur un serveur.
  • La partie client : il s’agit d’une application en ligne de commande qui doit être installée sur tout ordinateur souhaitant se synchroniser avec le nuage.

Fondamentalement, nubo fonctionne comme n’importe quelle autre solution équivalente. Vous copiez des fichiers dans un répertoire spécial et ils apparaissent magiquement sur tous les autres ordinateurs du même nuage. Il y a quelques différences, cependant. (Je n’aurais pas écrit Nubo si les solutions existantes me satisfaisaient !)

  • La synchronisation entre l'ordinateur local et le nuage est déclenchée en ligne de commande. Avoir ainsi une synchronisation « à la demande » à la place de l'habituelle synchronisation en continu économise le trafic réseau lorsque vous créez ou modifiez des fichiers très souvent. (Imaginez travailler sur une application et la compiler directement depuis votre répertoire nubo, par exemple.) Cela permet également l'appel depuis des scripts avec cron, bash, AppleScript, Python, ou tout autre outil adéquat.
  • Les liens symboliques sont gérés. Pour synchroniser un fichier ou répertoire, nul besoin de le copier dans votre répertoire nubo : il suffit de créer un alias ou un lien symbolique dessus. (Cette fonctionnalité n'est pas sans risque néanmoins : nubo peut supprimer ou modifier du contenu directement dans vos répertoires personnels en suivant un lien, ou bien entrer dans une boucle infinie si ces liens forment un cycle.)
  • Chiffrement de bout en bout avec AES 256 en mode CTR. La clef n'est jamais stockée sur le serveur. Vos données restent en sécurité même si votre serveur est compromis. La contrepartie de cette architecture est qu'elle interdit de proposer une fonctionnalité de partage de fichier à la Dropbox.
  • Possibilité d'ajouter des filtres pour éviter de synchroniser certains fichiers. Par exemple, s'il vous arrive de compiler un projet C directement depuis votre répertoire nubo, vous voudrez sûrement ignorer tous les fichiers *.o. De la même façon, vous pouvez interdire que soit téléchargé sur votre machine professionnelle un fichier personnel spécifique.
  • Contrairement aux applications similaires, nubo stocke sa configuration non pas globalement, mais dans un fichier caché dans chaque répertoire nubo. Vous pouvez donc synchroniser autant de répertoires que vous voulez, chacun avec un serveur différent.
  • Nubo ignore silencieusement les fichiers et répertoires suivants : .DS_Store, Icon\\r, .cabal-sandbox, cabal.sandbox.config, .stack-work, .git, desktop.ini and thumbs.db. Ces fichiers contiennent des informations spécifiques à une machine et il n'y a pas de sens à les transférer sur une autre machine.
  • Les fichiers dont le nom pose un problème de portabilité déclenchent une erreur : les caractères non supportés sur toutes les plateformes, les mots-clefs réservés, les noms de périphériques Windows, et les noms qui pourraient déclencher un conflit une fois transférés sur un système non sensible à la casse. Les fichiers de taille supérieure à 300 Mo déclenchent aussi une erreur.

Avertissement: utilisez nubo à vos risques et périls. De part sa nature, ce logiciel peut modifier ou supprimer des fichiers sur votre disque dur. Il est fournit en l'état, sans aucune garantie d'aucune sorte. En aucun cas ses auteurs ne peuvent être tenus responsables de dommages éventuels. Reportez-vous au fichier de licence pour plus d'information.

Installation et utilisation

Pour plus d'informations sur l'installation et l'utilisation de nubo, reportez-vous au fichier REAME.md (en anglais) sur le dépôt GitHub du projet.

p>